Attention à la pollution à Singapour

Avis de pollution à Singapour 0

Mais pourquoi parler de pollution à Singapour? Sur un guide de tourisme qui plus est, voilà qui est fâcheux et inattendu!

Et il faut pourtant bien aborder le sujet, car si Singapour revêt  une météo équatoriale, le brouillard British est parfois de mise.

Ce phénomène de pollution à Singapour n’est pas classique. On ne parle pas de pollution liée aux gaz d’échappement des voitures ou encore des rejets industriels. On parle des feux de forêts sur les îles Indonésiennes voisines.

Feux de forêts et pollution à Singapour

En effet, Sumatra principalement, Bornéo et leurs voisines, déforestent en brûlant des hectares de forêt primaire. En plus du saccage écologique lié à la perdition d’espèces végétales et animales (mais ceci est un débat qui n’a pas sa place dans ces pages), les fumées sont portées dans l’atmosphère. Et lorsque le vent souffle en direction de Singapour, le pays se trouve plongé dans un épais brouillard pouvant contraindre les habitants à rester chez eux.

Le site Internet gouvernemental fournit des explications (en anglais) et des prévisions sur le phénomène de pollution à Singapour lié à la fumée.

Paquebots en pagaille

La pollution à Singapour provient d’un autre phénomène dont on se doute, lorsqu’on sait que le port de la ville-pays est le second port de conteneurs au monde.

Il s’agit de la pollution des eaux du littoral. On le voit bien lorsqu’on arrive en avion et que l’on survol les masses de paquebots ralliant l’île du Lion.

On le sent aussi lorsqu’on tente une baignade et que… beurk! Nous sommes bien loin des îles Malaises de Tioman!

 

Vous aimerez peut être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *